Les entreprises au coeur de l'ecologie
Présentation de Nicolas Vanier

Nicolas Vanier soutien Coeur Vert Voyageur du Froid, réalisateur, écrivain, grand amoureux et défenseur de la Nature, Nicolas Vanier nait en 1962 et se passionne très tôt pour le Grand Nord.

En 1982, il commence ses expéditions en traversant à pied la Laponie. Puis il s'attaque au grand nord québécois sur les traces des indiens Montagnais et explore la péninsule du Nouveau-Québec-Labrador avec des traîneaux. De cette exploration nait son premier ouvrage, "Grand Nord".

Pendant un an et demi, Nicolas Vanier et son équipe renouent avec l'histoire des grands pionniers de l'Ouest en parcourant, en 1986 et 1987, les Rocheuses et l'Alaska avec les moyens de locomotion traditionnels (cheval, radeau de sapin, canoë et attelages de chiens). Trois films, primés ont été réalisés sur cette traversée : "Caravane", "Rivières ouvertes" et "Partage des eaux". Confirmant ses talents de réalisateur, il réalise en 1989 un film sur la course des trappeurs et un reportage photo lors d'une expédition en canoë à la rencontre du plus grand troupeau de caribous du monde au Labrador.

En 1990, il traverse la Sibérie, de la Mongolie vers l'Arctique (7 000 kilomètres). Soucieux d'adopter les moyens de déplacement locaux et propres, il utilise le cheval, le traîneau à chiens, les rennes et les canoës. Nicolas Vanier réalise "Au nord de l'hiver" et écrit "Transsibérie, le mythe sauvage". En 1993, il retourne en Sibérie, où il partage le quotidien d'une famille d'éleveurs nomades évènes. De 1994 à 1995, il part avec sa femme et sa fille (alors agée d'1 an 1/2) pour une année à travers les Rocheuses et l'Alaska. Ils passent l'hiver dans une cabane de bois qu'ils construisent eux-mêmes.

Nicolas Vanier a développé pour les chiens de traîneau une passion et une expérience qu'il met à l'épreuve en 1996 en participant à la Yukon Quest, course de 1 600 kilomètres à travers le grand nord canadien, réputée pour être la plus difficile au monde. Hiver 1999, Nicolas Vanier prépare l'Odyssée Blanche, un voyage de 8 600 kilomètres en traîneau à chiens. Il part de Skagway en Alaska pour arriver jusqu'à Québec moins de 100 jours plus tard. Il y rencontre Norman Winther, qui jouera plus tard dans son film le Dernier Trappeur sorti en 2004.

Il cherche également à faire partager sa passion : en 2000 il participe à la mise en place de l'association Les Fauteuils Glissants, qui rend accessible aux personnes handicapées moteur la randonnée en traîneaux à chiens. En 2005, il lance dans les Alpes la Grande Odyssée, première course de traîneau d'envergure en Europe.

Durant l’hiver 2005-2006, il se lance dans l'Odyssée Sibérienne : traversée en de la Sibérie depuis Irkoutsk sur les bords du lac Baïkal jusqu'à la Place Rouge de Moscou (8000 km). Le film eponyme a été diffusé la veille de Noël 2006 et de nombreux enfants ont lus les deux livres pédagogiques associés.

Actuellement il réalise Loup, l'histoire réunit les derniers nomades du Grand Nord et les animaux fascinants qui les entourent.

Au cours de toutes ses aventures Nicolas Vanier a pu constater le lien entre les hommes, les animaux et la nature et le fragile équilibre. Il est un vibrant témoin de la détérioration de l'environnement et du réchauffement climatique, son combat pour l’environnement n’est plus à démontrer. Il propose notamment que chaque prix en euros soit accompagné d'une étiquette indiquant le "coût écologique" de l'objet, permettant à chaque consommateur de choisir en toute conscience.

Nous sommes très fiers de son engagement auprès de Coeur Vert. Pour en savoir plus découvrez son site internet.




Entreprises au coeur de l'ecologie | Coeur Vert | Blog des enfants | Contact | Newsletter | Le voyage
lit, sommier et matelas de qualité | Nettoyage bio à marseille | J + 4103