Les entreprises au coeur de l'ecologie

Sinee Chakthranont , Thailandaise. S'occupant d'Ashoka Asie, Sinee soutien des centaines d'entrepreneurs sociaux et environnementaux sur tout le continent. Son travail permet aux autres de réaliser leurs projets pour la planète.

La plongée qui répare la nature

Cet article n’est pas un interview Cœur Vert comme les autres. Il raconte l’histoire de notre rencontre avec Sinee, une femme qui, à sa manière et à son humble portée améliore le monde de demain.
Quelques jours avant de quitter la Thaïlande pour l’Australie, nous rencontrions Sinee Chakthranont qui ne compte plus les années travaillées à Ashoka à l’aube de ces 45 ans. En très bonne représentante de l’entité Thaïlandaise, elle nous a présenté l’activité d’Ashoka.

Ashoka et ses « fellows » au coeur des actions environnementales et sociales

Ashoka est une organisation non gouvernementale qui tient son nom d’un empereur indien du III ème siècle avant JC qui entreprit d’unifier le sous-continent indien grâce à une politique sociale. Cette ONG a pour but d’identifier des entrepreneurs créateurs de changements : les «fellows» ou compagnons d’Ashoka. Une fois sélectionnés, elle met à leur disposition des aides financières ainsi que son fabuleux réseau d’entrepreneurs. Depuis sa création en 1982, Ashoka a élu plus de 1700 «fellows» dans plus de 60 pays et ce dans des secteurs très variés comme l’éducation, l’environnement, la santé, les droits de l’Homme, l’environnement ou le développement économique.

Muhammad Yunus, fondateur de la « Grameen Bank » et prix Nobel de la paix en 2006, n’hésite pas à décrire Ashoka comme « une magnifique organisation globale qui aide les innovateurs sociaux quand eux-mêmes ne savent pas encore quels changements merveilleux ils peuvent apporter et ce, au moment où ces entrepreneurs ont le plus besoin d’aide. Ashoka transforme ainsi des innovations locales en solutions globales ».
« En d’autres termes  » nous précise Sinee, « ces entrepreneurs sociaux identifient des ressources où d’autres ne voient que des problèmes et ils imaginent les villageois comme solutions au lieu de les considérer comme bénéficiaires passifs ».

Un malentendu sur l’objet de notre interview

Au bout d’une demie heure d’interview, nous recentrons le débat sur l’activité de Sinee plutôt que celle d’Ashoka. En effet, nous connaissons déjà cette ONG car nous avions rencontré une représentante de l’entité française et collaborons avec eux depuis notre départ. C’est bien elle que nous sommes venu interviewer pour son rôle important au cœur de cette organisation.
En effet, après avoir interviewé de nombreux chefs de projet environnemental ou inventeurs de nouveaux concepts écologiques, nous voulions parler d’une autre catégorie de personnes :

celles dont on parle trop peu et qui travaillent dans l’ombre mais sans qui rien ne serait possible. Postes transversaux, fonctions support ou organisations en appui des porteurs de projets, sans ces personnes là, peu de projets écologiques, aussi beau soient-ils, ne verraient le jour.

Une entrepreneure Cœur Vert pas comme les autres

Sinee ne se présente pas comme une entrepreneur Cœur Vert : « Le mérite revient à ceux qui sont sur le terrain, comme ceux que vous avez déjà interviewé » nous dit-elle en comprenant à peine pourquoi nous voulons parler d’elle.

Son rôle au sein d'Ashoka est pourtant primordial. Elle est la responsable de la sélection des «fellows» d’Ashoka en Thaïlande.
Ce processus de sélection se divise en plusieurs étapes : Sinee doit dans un premier temps rechercher et identifier ces entrepreneurs en leur rendant visite sur leur lieu de travail pour ensuite les évaluer et les sélectionner. Elle les présente alors au comité exécutif qui décidera ou non de les nommer en tant que « fellow » d’Ashoka.

Ashoka en bref


Métier

Ashoka créée un réseau d’entrepreneurs social et les aide à concrétiser leur projet novateur. Sinee s’occupe de la sélection des futurs « fellows » d’Ashoka en Thaïlande


Spécificité

Ashoka fut probablement le premier "entrepreneur social", en Inde, 3 siècle avant notre ère.


Pourquoi Ashoka est "Coeur Vert" ?.

Car Ashoka soutien, met en réseau et apporte son expertise à des centaines d'entrepreneurs sociaux et environnmentaux. Elle permet de mener à bien des améliorations importantes dans ces secteurs, via le soutien de ces « fellows »

Où trouver Ashoka ?

www.ashoka.org

Ce sont sur des critères bien définis que Sinee évalue ces potentiels «fellows». Ils doivent être des entrepreneurs créatifs, ayant la fibreéthique et dotés d’une idée nouvelle permettant de créer des changementssociaux et environnementaux à l’échelle régionale et nationale. Ainsi, Sinee sillonne toute la Thaïlande à la recherche de ces êtres exceptionnels.
A ce stade de l’interview, elle ne peut alors s’empêcher de nous parler de quelques uns des 74 «fellows» d’ores et déjà nommés en Thaïlande.

Exemples de « fellows » d’Ashoka

Sinee se souvient avec émotion de ses premières rencontres avec Nikhom et Johnny, devenus depuis des références en terme de protection de l’environnement en Thaïlande.

Nikhom, voulant protéger sa région natale de Chiang Mai (nord de la Thaïlande), a commencé par proposer des sacs poubelle à tous les randonneurs, puis continua en sensibilisant les populations locales sur l’importance de leur environnement. La nomination de Nikhom en tant que « fellow » d’Ashoka a eu lieu lorsque il s’est opposé à la destruction de zones naturelles censées être protégées pour la construction d’un zoo kenyan « hyper rentable ». Il a démarché les gouvernements de Thaïlande, du Kenya, les instances régionales, les populations locales et même les médias dans le but de dénoncer cette fraude à but lucratif. Son courage et sa persévérance, que Sinee avait pressentie quelques années auparavant, lui ont permis de faire avorter ce projet et de préserver la fabuleuse région de Chiang Mai.

Johnny a aujourd’hui plus de 75 ans. Ce thaïlandais charismatique a commencé par raconter des histoires et des contes aux enfants mettant en vie les arbres, les animaux et certains esprits de la forêt. Son action a atteint son apogée quand, soutenu par l’éducation nationale Thaïlandaise, il lui a été demandé d’intervenir dans des classes rurales pour conter ses histoires. Il continue aujourd’hui d’inspirer les nouvelles générations, les initiant au respect de la nature et leur transférant des savoirs ancestraux.

L’innovation écologique, le courage entrepreneurial et la protection de l’environnement se situent effectivement dans l’âme de tous ces «fellows», mais aucun n’accèderait à une telle notoriété sans l’action de Sinee.
C’est donc bel et bien Sinee, qu’en ce jour fiévreux et humide de janvier, nous nous félicitions de pouvoir nommer Entrepreneur Cœur Vert. Elle qui, avec son mari ingénieur en énergies renouvelables, essaye de transférer ses convictions écologiques à ses 2 filles… Elle qui passe le plus clair de son temps dans l’ombre, à essayer de mettre en lumière les «fellows» d’Ashoka…

Retour à la carte des projets
Retour à la liste des articles

Quelques photos pour illustrer l'article :

L'arbre d'Ashoka représente la notion de réseau - des racines (structure) aux feuilles (fellows) en passant par un tronc commun (l'entrepeneuriat social)
L'arbre d'Ashoka représente la notion de réseau - des racines (structure) aux feuilles (fellows) en passant par un tronc commun (l'entrepeneuriat social)
Logo d'Ashoka Thailande
Logo d'Ashoka Thailande
Quelques uns des 1700 fellows d'Ashoka
Quelques uns des 1700 fellows d'Ashoka



Entreprises au coeur de l'ecologie | Coeur Vert | Blog des enfants | Contact | Newsletter | Le voyage
lit, sommier et matelas de qualité | Nettoyage bio à marseille | J + 4103