Les entreprises au coeur de l'ecologie

Rose Lee 35 ans, Thailandaise. Rose a fondé un eco-hôtel d'une rare beauté en plein de coeur de Bangkok. Sa particularité ? Faire entrer la forêt dans la ville.

Un hotel coeur vert dans bangkok

C’est un peu par hasard que nous avons entendu parler de Phranakorn Nornlen, un hôtel très apprécié des voyageurs et recommandé des sites Internet consacré au « tourisme vert ». Mais comment faire rimer tourisme avec écologie ? Mégalopole avec Nature ? Bangkok est en effet l’une des capitales asiatiques les plus polluées et connaît une forte circulation ainsi qu’une chaleur intense. Nous avons donc décidé de mener notre enquête en passant une nuit dans cet hôtel et en rencontrant longuement son fondateur très dynamique et sympathique, Rose Lee.

Faire entrer la jungle en ville

« Phranakorn Nornlen » quel drôle de nom… Il s’agit d’une trouvaille du mari de Rose: le mélange d’un mot formel (« le quartier de Phranakorn ») et d’un mot plus familier (« faire une petite sieste »). Nous comprenons mieux l’association de ces deux mots une fois que nous sommes accueillis par Rose, qui nous ouvre les portes de son hôtel où la « forêt est entrée dans la ville ». Le résultat est très réussi.

C’est un endroit magnifique où il fait bon se reposer. Jardin tropical, musique zen, douces fragrances et accueil chaleureux donnent un véritable sentiment de tranquillité au beau milieu de la mégalopole. Les 15 chambres, toutes différentes, sont peintes par un artiste local, éclairées par des bougies et équipées d’un lecteur cd de musique "décompressante". L’hôtel vous encourage à « ralentir votre rythme » et se présente comme une « une retraite urbaine »…

Citoyen, l’hôtel se veut aussi intégré à son quartier, Phranakorn. Il ne propose ni déjeuner ni dîner suggérant à ses clients de se rendre dans les cantines du quartier. Pour la même raison, il n’y a pas non plus de service de lessive. Les femmes de ménage habitent le quartier afin qu’elles n'aient pas trop de temps de trajet et puissent rentrer déjeuner chez elles. Enfin Rose a même renoncé à mettre dans la rue un panneau indiquant la direction de son hôtel car il aurait été placé à coté d’une école…

Voilà donc un hôtel citoyen où il fait bon rester mais s’il a retenu notre attention c’est parce que Rose a su transmettre son engagement envers la Planète à son hôtel et à son équipe.

Pendant longtemps Rose était aux antipodes de la protection de l’environnement. Après des études de relations publiques, elle est devenue présentatrice de jeux télévisés et vit alors dans un univers très consumériste. Mais plusieurs rencontres lui ont donné un autre regard sur sa vie. En demeurant auprès de communautés rurales, Rose a réalisé à quel point sa vie était tournée vers la consommation. Ces séjours lui font aimer la Nature. Rose rend aussi régulièrement visite à un ami défendant des forêts naturelles. Progressivement elle s’est sentie mal à l’aise dans le milieu de la télévision et s’implique d’avantage dans l’ONG environnementale qu’elle a créée avec son mari, « Rabbit in the moon » (cf article à ce sujet).

L’évolution de Rose ne s’est pas faite instantanément mais lorsqu’elle quitte son emploi en 2003 elle est décidée à agir pour l’environnement.

Pendant deux ans, le couple vit sans revenu, étant tous les deux bénévoles de leur fondation. En 2005, aidée financièrement par sa belle-famille, Rose décide de se lancer dans une expérience tout à fait nouvelle : créer un hôtel qui respecterait ses convictions écologiques.

Un hôtel recyclé. Et avec goût.

Le résultat est très encourageant. Tout d’abord Rose a su transformer un parking en un jardin tropical en moins de trois ans. Tout le mobilier de l’hôtel est recyclé, Rose ayant parcouru les marchés à la recherche de meubles et d’objets à réutiliser. Afin d’économiser l’électricité les appareils électroniques sont réduits au minimum (surtout pas de télévision ni de réfrigérateurs dans les chambres). Tous les produits d’entretien sont respectueux de l’environnement à l’exception du produit anti-moustique, Rose n’ayant pas encore réussi à en trouver un efficace. Le petit-déjeuner est 100% bio et végétarien. C’est l’une des grandes fiertés de Rose. Chaque matin elle cuisine un petit déjeuner différent, en fonction de ce qu’elle a trouvé au marché et du nombre de ses clients. Elle évite ainsi les stocks et se limite à un seul réfrigérateur. Afin de financer l’achat de produits bio (le premier poste de dépense), Rose a renoncé aux affichages publicitaires, préférant compter sur le bouche-à-oreille.

Phranakorn Norlern en bref

Métier

Hotel durable.

Spécificité

Prendre le temps de regarder la nature et de se détendre .

Pourquoi Rose est "Coeur Vert" ?

Rose Lee n'était pas "pré-destinée" à s'engager pour l'environnement. Mais 10 années de changement lui ont ouvert les yeux, et désormais elle est une pionnière dans l'hotellerie verte à Bangkok.

Où contacter ?

http://www.phranakorn-nornlen.com/

« Novice » dans le secteur de l’hôtellerie et de l’environnement, Rose s’est inspiré du travail d’un hôtel « vert » de Thaïlande qui est pour elle une référence (chumponcaban.com). Elle a aussi pris le temps de faire évoluer progressivement son hôtel. Petit à petit elle a trouvé les « petits trucs » qui permettait à son hôtel de devenir « vert » tout en s’assurant de garder sa clientèle. Elle a ainsi testé des produits afin d’utiliser ceux qui, à ses yeux, étaient réellement pro-environnementaux. Elle a ainsi trouvé une ferme qui lui fournit désormais du lait organique, étant assurée que les vaches sont traies à la main et que leur lait ne contient pas de traces de médicaments. Rose teste actuellement des minéraux qui permettent de purifier en partie l’eau usagée qui retourne à la terre.

Charisme et charme au service de l'environnement

Rose a aussi souhaité que le personnel de l’hôtel partage ses convictions écologiques afin de mieux le faire progresser. Une telle démarche n’est pas évidente quand l’hôtel passe rapidement de 6 à 18 employés. Rose n’a jamais eu de formation dans le management mais a su fédérer son équipe grâce à des méthodes qui lui sont propres. Elle emmène ainsi chaque année son équipe pendant quelques jours dans des hôtels qui ont les mêmes principes que le sien ou dans des lieux isolés pour que chacun « (re)-découvre les richesses de la Nature ». Tous les employés font à tour de rôle tous les postes de travail afin d’éviter la hiérarchie et pour que tous « pensent par eux-mêmes ».

Phranakorn Nornlen n’est pas néanmoins pour le moment un hôtel « 100% vert ». Il n’a pas de système de tri des déchets par exemple. Rose a bien essayé d’en instaurer un mais elle s’est aperçu que le ramassage des déchets était effectué indépendamment du tri. Rose souhaitait également facturer à chaque client sa dépense en eau et électricité afin d’éviter les lumières laissées allumées, et les douches trop longues. Elle a installé un compteur à chaque chambre. Mais devant l’inquiétude de ses clients face à un tel système, Rose a du abandonner cette idée originale pour les séjours de courte durée. De même Rose a dû installer plus de lumières qu’elle ne le souhaitait afin d’éviter « les endroits sombres qui ne plaisent pas aux clients ». Afin de garder sa clientèle, Rose doit faire des compromis, surtout que son hôtel est parmi l’un des plus recherchés de Bangkok. Ses chambres sont assez chères pour la Thaïlande (40 euros la nuit) et de nombreux clients ont beaucoup d’attentes qui ne sont pas toujours compatibles avec les contraintes écologiques. Tant que le client est n’est pas prêt à sacrifier un peu de son confort pour protéger la planète, alors l’hôtelier ne peut que plier…

S'approvisionner 100% bio est très difficile.

Mais des solutions existent et Rose est déterminée à faire avancer son eco-hôtel : elle teste actuellement des shampoings et savons biologiques. Elle souhaite installer sur le toit de l’hôtel un jardin afin de cultiver des légumes et de réguler la chaleur du bâtiment. Rose veut aussi développer l’aide que son hôtel propose à d’autres acteurs environnementaux. Ces derniers peuvent notamment utiliser les locaux de l’hôtel pour leurs réunions.

Pour pouvoir pérenniser ces « solutions vertes », Rose ne veut pas que son hôtel « grandisse » trop vite et ne souhaite pas avoir plus de 20 chambres. Un développement progressif et qualitatif est, pour Rose, la clé pour améliorer l’aspect écologique et son social de son hôtel.

D’ailleurs il semble que ce raisonnement semble porter ses fruits. Rose est elle-même surprise du succès de son hôtel et « de son équipe » insiste-t-elle. Elle est très fière de son équipe et d’avoir pu prouver qu’un hôtel vert peut marcher ! Même en plein Bangkok ! A ses débuts les autres hôteliers ont considéré qu’elle était « folle » (notamment parce que son hôtel est 100% non-fumeur). Désormais, ces mêmes hôteliers viennent observer l’hôtel et lui demander conseil. Gageons que l’enthousiasme, la volonté et la passion de Rose finiront de les convaincre.

Retour à la carte des projets
Retour à la liste des articles

Quelques photos pour illustrer l'article :

Eric ouvre les portes de cette
Eric ouvre les portes de cette "retraite urbaine"
Le succulent petit déjeuner végétarien et bio.
Le succulent petit déjeuner végétarien et bio.
La terrasse vue du jardin.
La terrasse vue du jardin.
Décoration de la cuisine
Décoration de la cuisine
Les murs des couloirs sont peints par des artistes. Celui-ci est encore en cours de réalisation.
Les murs des couloirs sont peints par des artistes. Celui-ci est encore en cours de réalisation.
Rose réutilise au maximum des articles. Cela n'empêche pas la salle de bain d'être décorée avec goût !!
Rose réutilise au maximum des articles. Cela n'empêche pas la salle de bain d'être décorée avec goût !!
Claire et Rose
Claire et Rose
Rose nous explique son jardin.
Rose nous explique son jardin.
Toutes les chambres sont différentes. Voici un aperçu de la notre.
Toutes les chambres sont différentes. Voici un aperçu de la notre.



Entreprises au coeur de l'ecologie | Coeur Vert | Blog des enfants | Contact | Newsletter | Le voyage
lit, sommier et matelas de qualité | Nettoyage bio à marseille | J + 3706