Les entreprises au coeur de l'ecologie

Lucien Gambarota, français vivant à Hong-Kong. "Serial-Inventeur" de technologies vertes, il a trouvé en Hong-Kong et la Chine un lieu idéal pour développer ses idées.

MotorWave, les energies vertes et renouvelables

Avant notre départ de Chine, nous avons pu nous rendre à Hong Kong pour rencontrer Lucien Gambarota, un français d’origine italienne, inventeur de nombreuses technologies autour des énergies vertes..

Après avoir monté en France son entreprise d’énergies propres, Lucien Gambarota était « fatigué » par les administrations et organismes français qui « lui réclamaient de l’argent avant même qu’il ait pu rendre ses inventions rentables ». Il a alors tout quitté en France pour remonter la même entreprise en Chine et se consacrer à sa passion qui est devenue peu à peu son métier : inventer des technologies fonctionnant à partir d’énergies propres.
En 20 ans, ce ne sont pas moins d’une centaine d’inventions qui ont vu le jour dans le « laboratoire-maison » de Lucien. Citons quelques inventions de ce « serial inventor » comme le surnomment ses compatriotes chinois.

Lucien Gambarota : « Un serial Inventor »

« PowerByYou » ou comment prendre l’énergie là où elle se trouve : dans les salles de culture physique. En effet, pourquoi perdre l’énergie développée dans ces clubs alors qu’un simple montage mécanique permet de la récupérer ? Aujourd’hui, plusieurs salles de musculation de Hong Kong tendent vers l’autosuffisance énergétique grâce aux rameurs, vélos et autres instruments utilisés par les bodybuilder chinois. Des « biodybuilder » en quelque sorte…

MotorWind : un assemblage de micro-éoliennes recueille la force du vent tout en s’acquittant des inconvénients des grosses éoliennes. En effet, il n’y a jamais d’arrêt de fonctionnement (en cas de vent violent), ni de nuisance sonore. La maintenance est simplifiée et l’investissement faible. Elles peuvent être couplées deux par deux et sont fabriquées à partir de plastique recyclé. Initialement pensé pour fournir de l’électricité dans des villages africains, ce procédé au rendement très intéressant s’est avéré adapté aux zones plus développées comme Hong Kong.

MotorWave : un matin, Lucien s’est levé en se demandant s’il saurait capter l’énergie des vagues. Six mois après, un système de flotteur transformant l’énergie des vagues en une autre forme d’énergie voit le jour.
Le système mécanique de MotorWave est assez simple, il est composé d’une série de 70 flotteurs. Une partie principale (4m3), reliée à une ancre flottante, ne bouge pas en fonction des vagues. Deux flotteurs reliés à ce module, eux, montent et descendent au gré des vagues.

De ce mouvement naît une énergie mécanique transformable en tout autre style d’énergie (création d’hydrogène, mise sous pression d’eau, énergie potentielle, etc.). Le rendement potentiel est extraordinaire car la densité de l’eau est 1000 fois plus importante que la densité de l’air (vous pouvez marcher contre un vent fort, mais ne pouvez pas aller à l’encontre d’un courant marin, car les particules de fluides qui vous heurtent sont 1000 fois plus nombreuses que dans l’air*).
D’autre part une turbine à air développe un rendement de 40% contre 99% pour une turbine à eau : ainsi elle produit 1MWh*40%*8,760hrs = 3.5 GWh pour une turbine à air contre 1.1MWh*8,760 hrs = 9.6 GWh pour une turbine à eau. Le gain de productivité électrique est de l’ordre de 30%.
Cette technologie attend désormais les apports financiers des deux premières inventions de Lucien pour être approfondie.

MotorWave, une entreprise participative

Pour pouvoir développer cette « énergie des vagues », Lucien a monté une entreprise d’un type particulier, MotorWave. Il s’agit en effet d’une entreprise participative. Plus que des clients, les co-actionnaires de MotorWave aident à tester, améliorer et diffuser les produits de cette entreprise.
« Du pygmée qui utilise notre technologie en Amazonie, à l’esquimau qui la teste par des températures de 50 degrés inférieures à celle de Hong Kong, tous apportent des retours d’expériences précieux » qui feront que demain la technologie MotorWave pourra être déployée dans tous les pays du monde. « Je suis touché par la volonté qu’ont nos clients de vouloir aider au développement de nos produits ».

Motorwave en bref

Métier

Inventeur, chimiste, physicien, ... et désormais businessman des énergies vertes.


Spécificité

« Serial inventeur » qui s’est donné le pari d’utiliser durablement les énergies qui existent dans la nature


Pourquoi Motorwave est "Coeur Vert" ?

Ses inventions préservent la nature et récupère intelligemment les énergies là où elles se trouvent : créer des micro-éoliennes pour les africains, récupérer l’énergie des centres de gym, dompter l’énergie des vagues, maitriser l’énergie des courants marins et des rivières.


Où contacter Lucien Gambarota ?

Le site de Motorwave

L’entreprise de Lucien est bien lancée et quand on lui demande s’il craint la concurrence et la diminution de ses parts de marché, il nous étonne : « Si quelqu’un, à l’autre bout du monde, invente un business à partir de mes technologies, au lieu de lui intenter un procès, je prendrai un avion - ou plutôt un bateau - pour aller l’aider » suggérant que « c’est bien la préservation de notre planète qui est le but ultime de toute mes recherches et inventions ».

Une entreprise verte au milieu d’un des pays les plus pollués au monde

Lucien a réussi à créer son entreprise « verte » dans un pays, la Chine, qui est l’un des plus grands pollueurs au monde. Mais il nous explique que le pays prend conscience de l’importance de la protection de l’environnement. « Certes les dirigeants chinois se soucient avant tout d’une chose : le développement. Si le développement actuel s’effectue à une vitesse impressionnante, les dirigeants, ingénieurs pour la plupart, ont bien compris que celui de demain sera tiré par l’écologie. Soyez sûr qu’ils ne laisseront pas passer cette aubaine ». Lucien a raison, c’est l’idée de notre projet Cœur vert : le développement doit être tiré par l’écologie.

La Chine a profité du retour d’expérience de tous les autres pays et anticipe : « ils veulent avoir leur part dans la course au développement durable ». Ces mots prouvent que la Chine a compris que demain, comme le prédisent de nombreuses statistiques, l’environnement représentera 20% des emplois dans certains pays.

Conscience environnementaliste chinoise et française…

Si, en France, grâce aux médias notamment, les français ont pris conscience des conséquences de la pollution puis ont fait pression sur les politiques pour inscrire l’écologie comme sujet prioritaire (comme lors de la dernière campagne électorale présidentielle) la situation est différente en Chine.

Pour Lucien, les chinois commencent seulement à en prendre conscience avec l’apparition de nouvelles maladies, le smog qui règne dans les grandes capitales, la disparition d’espèces animales et végétales. L’impulsion « verte » vient plutôt du gouvernement qui mène une politique dirigiste, fermant notamment certaines usines trop polluantes. Selon Lucien, la Chine sera « dans 10 ans un exemple de pays avec une politique environnementale complètement intégrée ». Cependant, nos observations sur le terrain (barrage des 3 Gorges, campagnes industrielles, utilisation du charbon, …) nous laissent mesurés face à une telle analyse.

En tant que citoyen chinois averti et chef d’entreprise Cœur Vert, il nous confie finalement : « Nous (les chinois) allons vous montrer ce dont nous sommes capables. En Chine, le nombre de technologies vertes naissantes est impressionnant. Nous allons approvisionner le monde entier en énergies renouvelables ».

Ce grand élan « vert » permet à Lucien Gambarota d’entrevoir de belles perspectives. D’ores et déjà il songe à de nouvelles innovations, notamment pour utiliser les courants marins et celui des rivières. Nous parions que bien d’autres vont suivre.

La carte de tous les projets
Retour à la liste des articles

*par définition physique E=M*V ou E=1/2 M*V² ou encore E=M*G*H (E : énergie, M : masse, V : vitesse du fluide, G : gravite, H : hauteur). Ainsi l’eau qui a une masse M 1000 fois plus importante que l’air créerait 1000 fois plus d’énergie que l’eau à vitesse égale.

Quelques photos pour illustrer l'article :

L'énergie de bodybuilder à Hong-Kong
L'énergie de bodybuilder à Hong-Kong
Les turbines des petites éoliennes de Lucien Gambarota
Les turbines des petites éoliennes de Lucien Gambarota
Des flotteurs générant de l'électricité dans la baie de Hong-Kong
Des flotteurs générant de l'électricité dans la baie de Hong-Kong



Entreprises au coeur de l'ecologie | Coeur Vert | Blog des enfants | Contact | Newsletter | Le voyage
lit, sommier et matelas de qualité | Partager son jardin | Nettoyage bio à marseille | J + 2553    

Site realise par Eric Perdigau.